Informations Securite Alarme

ALARME PISCINE / SECURITE PISCINE


Lieu privilégié de plaisirs et de jeux, la piscine peut vite devenir un antre dangereux, notamment pour les plus petits. Le chiffre des noyades est chaque année alarmant (environ 400) d’autant plus que la majorité de ces décès concerne des enfants de moins de 5 ans.
La loi impose qu’un dispositif de sécurité normalisé équipe toute piscine enterrée ou semi enterrée à usage individuel ou collectif, et ce depuis Janvier 2004. Ainsi qu’il s’agisse de piscines privées familiales, d’hôtels, de campings ou de centres de vacances pour ne citer qu’elles, elles doivent toutes être équipées d’un dispositif installé avant la première mise en eau. Depuis Janvier 2006 toutes les piscines privées doivent être équipées sous peine de sanctions et amendes.
Rappelons bien évidemment que rien ne remplacera jamais la vigilance d’un adulte et que tous ces systèmes de sécurité ne sont qu’un complément à cette surveillance de tous les instants.

Les différents dispositifs de sécurité piscine

1. Alarme piscine
C’est à l’heure actuelle le moyen le plus facile et rapide à mettre en place pour sécuriser votre bassin.
Appelé aussi détecteur de chute, les alarmes (répondant à la norme NF P90-307) doivent répondre à plusieurs critères, et notamment être capables de détecter la chute dans l’eau d’un enfant de plus de 9 mois et de moins de 5 ans et fonctionner 24h/24 quelque soit le temps extérieur. Il convient également d’entendre le signal sonore de l’habitation et d’avoir un système de verrouillage permettant d’éviter aux enfants de les désactiver.
Ce qui est intéressant avec ce système de sécurité est qu’il ne touche en rien à l’esthétique de votre piscine. Toutefois, il ne détecte le problème qu’une fois que l’enfant est déjà tombé.

2. Barrière de sécurité
La barrière de sécurité permet d’interdire l’accès du bassin pour les enfants. Répondant à la norme NFP90-306), elle reste le moyen classique de sécuriser votre piscine et doit, tout comme les autres dispositifs de sécurité, répondre à des critères précis, tels que l’encerclement total du bassin, avec une hauteur minimale de 1.1 mètre et être équipée d’un portillon pouvant être verrouillé manuellement ou automatiquement. Elle doit empêcher l’accès à tout enfant de moins de 5 ans lorsqu’elle est fermée. Il existe de très nombreux modèles permettant de s’intégrer à l’esthétique de votre piscine.

3. Abri ou couverture
Plus délicats à mettre en pratique de manière constante, les abris de piscines permettent également de sécuriser le bassin à condition qu’ils remplissent certains critères (norme NF P90-309) : ils doivent comporter un système d’ouverture nécessitant 2 actions, ne pas avoir d’éléments constitutifs qui pourraient blesser les enfants et rendre le bassin inaccessible aux enfants de moins de 5 ans lorsqu’il est fermé.

4. Volet roulant (couverture automatique)
Appelé également couverture à lames, il protége et sécurise votre piscine en la recouvrant de manière automatique. Constitué de lattes plus ou moins rigides ce sont de véritables volets de piscines se maniant automatiquement.

Les consignes de sécurité élémentaires

Outre les dispositifs élaborés de sécurité, rappelons quelques règles toutes simples à respecter, concourant à la sécurité des enfants près d’un bassin:
  • veillez à traiter chimiquement l’eau de votre piscine contre tout risque pathogène,
  • veillez à mettre hors de portée des enfants tous les produits d’entretien irritants et/ou nocifs,
  • retirez les échelles d’accès au bassin dès que vous quittez la piscine,
  • équipez systématiquement les enfants de bracelets ou systèmes de flottaison,
  • retirez systématiquement de l’eau tous les objets qui seraient susceptibles d’atiirer un enfant vers le bassin,
  • ne vous baignez pas par temps orageux (risque de foudroiement plus élevé dans l’eau),
  • veillez à ce que tout installation électrique extérieure soit étanche.