Informations Securite Alarme

LA SECURITE DANS LA MAISON


Les mesures élémentaires de protection contre les effractions
Parallèlement à votre démarche d’installation d’alarmes ou autres accessoires de sécurité, il existe quelques précautions élémentaires que vous pouvez mettre en pratique afin de vous prévenir contre les éventuelles et désagréables surprises en rentrant chez vous.

Il faut ainsi vous prémunir grâce à ce qui est communément appelé « la protection d’apparence ».En effet, les cambrioleurs peuvent repérer assez aisément les logements inoccupés, à l’aide de quelques signes. Lors de votre absence, il faut donc feindre votre présence, et ce grâce à quelques astuces :
  • faites relever cotre courrier ou faites le suivre par la Poste, afin de ne pas laisser votre boîte aux lettres déborder et indiquer aux malfrats votre absence,
  • simuler votre présence à l’aide de minuteurs permettant d’allumer vos lampes aux heures programmées, voire même d’allumer la télévision ou la radio,
  • ne communiquez pas la durée de votre absence sur votre répondeur,
  • à proximité de votre maison, installez des lumières à détecteurs de présence,
  • ne mentionnez pas sur votre sonnette que vous vivez seule,
  • demandez à un voisin d’entretenir rapidement l’extérieur si vous devez vous absenter pendant une longue période,
  • vous pouvez placer un écriteau « attention, chien méchant » qui peut éventuellement avoir un effet dissuasif.

Cette liste est loin d’être exhaustive mais permet déjà de parer, sans investissement, à d’éventuelles intrusions au sein de votre habitat.
La protection de votre maison passe ensuite par l’équipement de votre habitation d’éléments de sécurité, que ceux-ci soient standards ou sophistiqués. C’est l’estimation et l’importance de votre patrimoine qui doit vous orienter vers tel ou tel équipement. En règle générale, on admet que la dépense en matière de prévention est proportionnelle à la valeur de vos biens, dans un créneau allant de 5 à 15 % du montant total de vos biens.
La protection passive : c’est tout ce qui concerne la sécurité élémentaire de votre habitat, à savoir les modèles de portes sécurisés, les serrures, les volets et les vitrages.
La protection active : c’est tous les équipements éléctroniques, plus sophistiués, à savoir les alarmes, vidéosurveillances et autres détecteurs.

Les normes de sécurité
Lors d’un cambriolage, outre vos précautions quant à l’inventaire de vos biens et leurs preuves, les compagnies d’assurance regardent attentivement la qualité de vos installations et leur respect aux normes de sécurité en vigueur.
Les serrures : C’est le label A2p qui régit cette norme de sécurité. Il permet de valider la résistance de vos serrures aux tests d’effraction. 3 niveaux de label :
  • A2p* : résistance de 5 minutes à l’effraction
  • A2p** : résistance de 10 minutes à l’effraction
  • A2p*** : résistance de 15 minutes à l’effraction


Les alarmes :
C’est la certification ART qui avalise les systèmes d’alarmes. Cette certification résulte de tests opérés par le Centre National des Prévention et Protection (CNPP) sur de nombreux points liés au fonctionnement des alarmes.
Les portes blindées :
Elles sont classées en trois niveaux :
  • Niveau 1 : résistance de 5 minutes à l’effraction avec outillage
  • Niveau 2 : résistance de 10 minutes à l’effraction avec outillage
  • Niveau 3 : résistance de 15 minutes à l’effraction avec outillage