Informations Securite Alarme

LES DETECTEURS DE FUMEE


Les technologies de détection de fumée
Il existe deux technologies de détection de fumée :
- les détecteurs de fumée ioniques :
Les détecteurs de fumée ioniques fonctionnent sur la modification moléculaire d’un composant radioactif. Ils ne sont pas à la vente en France pour les particuliers.
- les détecteurs de fumée optiques.
Les détecteurs de fumée optiques fonctionnent sur la détection photo-electrique et détectent la fumée par les particules générées par la fumée, selon le principe de la lumière dispersée. Ils sont beaucoup mieux adaptés aux habitations particulières dans le sens où ils détectent les incendies à combustion lente. On sait qu’environ 35% des incendies d’habitation sont dues à ce type d’incident (par exemple une cigarette laissée sur un canapé) qui mettent des heures avant l’apparition de flammes.

Les différents détecteurs avertisseurs autonomes de fumée

Il existe plusieurs types de détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) :
  • les DAAF fonctionnant sur secteur 220 volts,
    une pile alcaline est prévue de manière à prendre le relais en cas de panne de secteur, ou si l’électricité est coupée lors de vos périodes d’absence.
  • les DAAF fonctionnant sur piles,
    Ce sont les plus simples à installer et ils existent soit avec des piles alcalines (à changer tous les ans environ) soit avec des piles lithium (à changer tous les 10 ans environ).
  • les DAAF interconnectables
    Le principe est qu’un détecteur qui se déclenche transmette instantanément l’alarme à tous les autres détecteurs. Généralement ils sont reliés entre eux via un câble électrique.
  • les DAAF interconnectables avec lien radio
    Ces détecteurs de fumées sans fil sont reliés par fréquence radio. Si une alarme se déclenche, toutes celles reliées se déclenchent également.
  • les détecteurs de chaleur
    Particulièrement recommandés ans les pièces de la maison où la fumée est souvent présente (cuisine) et où les détecteurs photoélectriques ne sont dès lors pas très fiables. Ils sont souvent connectés avec les autres détecteurs de fumée.
  • les détecteurs avertisseurs de monoxyde de carbone (CO)
    Le monoxyde de carbone est inodore, incolore et insipide et se répand plus vite que l’air : aussi il est important de détecter aussi vite que possible toute fuite afin d’empêcher sa propagation.


L’installation de DAAF
Il est recommandé :
  • D’installer un détecteur de fumée au sein de chaque pièce de vie et zone de circulation.
  • D’installer, en fonction de son budget bien sûr, des détecteurs interconnectables, de manière à ce que tout le monde soit prévenu quelque soit le lieu du départ d’incendie
  • D’installer de préférence des détecteurs sur secteur, sachant qu’ils disposent aussi de piles de secours en cas de panne de courant. Cela diminue votre entretien et votre vigilance par rapport au changement des piles.
  • De dépoussiérer régulièrement l’extérieur de vos détecteurs avec un chiffon humide.
  • De le changer tous les 10 ans.